dimanche 12 janvier 2014

Succombe qui doit, Rica & Ozanam


Les critiques sont unanimes, cette BD est noire, glauque, impitoyable, violente, à ne pas lire par une nuit isolée et sans lune. Malgré le jaune poussin de la couverture, on s'en serait un peu douté, au vu du dessin qui fend ladite couverture et du titre, ceci n'est pas Tintin au Pays des Guimauves Enchantées.

L'intrigue se comporte comme des sables mouvants, où chaque pas accélère l'engloutissement, chaque page tournée resserre la poigne fatale qui finira par tout étouffer. Le tout rehaussé de pointe d'humour. Parfois.

Et surtout une mise en couleur ébouriffante, qui rend chaque atrocité regardable, voire qui donne envie de revoir encore. Le lecteur est ici encouragé à se régaler des dégringolades d'autrui. Comme une façon d'adopter, de façon retorse et indirecte, le point de vue du seul personnage qui s'en sortira à la fin. À part ça, il est question de boxe

De mises à mort

Et une mention spéciale pour ce petit personnage fort sympathique (graphiquement s'entend, pasque dans l'histoire, on n'a pas vraiment envie de lui faire des gratouillis entre les lunettes)

Le bestiau est tout frais sorti chez les libraires, donc très facilement trouvable. 18€, paye ton ticket pour un enfer rutilant.

++ Rica: http://charkyyy.free.fr

++ Ozanam: http://ozanambd.blogspot.fr